Vision artistique

        Les artistes remettent en question le statu quo, et les œuvres d’art prennent ainsi une dimension unificatrice des sociétés et d’éveil de la discussion intellectuelle. Compétences et connaissances se transmettent pour relier l’ensemble des communautés. La culture favorise l’analyse et une vision critique, mais encourage également la création. Son champ d’influence dépasse largement le monde de l’art : elle favorise la diversité et développe des comportements porteurs d’enrichissement sociétal.  

        Le Centre Culturel Bactria se concentre sur le développement de pratiques innovantes, tout en revitalisant et en préservant les voies d’expression artistiques traditionnelles,  deux aspects qui ne sont pas nécessairement contradictoires. Cette dualité artistique illustre la relation symbolique entre le passé et le présent. Bactria s’intéresse aux besoins des communautés locales plutôt que d’importer et imposer des valeurs et des concepts étrangers, ne correspondant pas au contexte et aux dynamiques locales. 

        Les styles et les pratiques présents dans l’art tadjik sont nombreux et peuvent potentiellement être un enrichissement pour la communauté mondiale et une contestation à l’art traditionnel, à la culture et aux comportements de notre monde actuel. Les traditions créent un lien intangible entre chaque individu, leur environnement, leur communauté comme leur histoire commune. En ravivant et en préservant l’art traditionnel, le CCB donne une continuité à un patrimoine culturel riche.

        Pourtant, le Centre Culturel Bactria s’intéresse également à l’apparition de pratiques artistiques contemporaines. En effet, Bactria tente de combler le fossé entre artistes et citoyens, ainsi que développer une conscience du rôle de l’artiste comme acteur du changement. Il encourage la diversification des thèmes et des techniques, de façon à ce que les artistes se sentent plus libre d’explorer et d’aborder les conséquences sociales et les liens entre passé et présent. Promouvoir le talent artistique apparaît comme essentiel dans les sociétés éprouvant une difficulté à définir leur identité culturelle, comme les artistes à trouver leur voix de communication abstraite, pour inviter à la discussion et au débat, ainsi que l’éducation d’une population instruite prête à relever le défi. Les programmes artistiques sont souvent les premiers à souffrir dans un contexte économique difficile et le Centre Culturel Bactria remplit le vide laissé par cette incapacité financière.